Problématique :

L’appropriation de l’outil informatique par les bibliothèques s’est réalisée essentiellement par l’élaboration des bases de données documentaires, les instruments automatisés de recherche bibliographique (OPAC); les bases de données documentaires et les catalogues collectifs.

L’accès au document primaire, quant à lui est resté problématique. Ceci en dépit des actions de globalisation des ressources documentaires opérées par les BU des pays développés.

Ces actions se sont concrétisées par la conclusion d’accords multiformes entre les bibliothèques universitaires comme le mécanisme de PEB (Prêt entre bibliothèques), l’échange de documents ou encore les ententes visant à permettre l’accès et le prêt de documents aux lecteurs extérieurs à l’établissement.

Parallèlement à ces tentatives de répondre aux besoins documentaires des usagers, d’autres acteurs ont mis en place des serveurs documentaires rendus possibles par les développements qu’a connue la télématique dans les années soixante-dix.Questel, Orbit, Dialog, Datastar et tant d’autres serveurs offraient depuis ces années-là, des services de recherche et d’accès à distance au document primaire aux usagers notamment les textes intégraux des articles des revues scientifiques.

Ceux-là ont également mis en œuvre des bases de données textuelles sur cédéroms permettant, en local, l’extraction du texte intégral de l’article désiré. Cette forme électronique de la documentation scientifique a été soutenue par le développement de la GED (Gestion électronique de documents) dans les années 1980.

Les réseaux électroniques d’information et de communication qui ont proliféré dans les années soixante-dix ont entretenu leur ’’maturation’’ dans la décennie 1990 jusqu’à leur interconnexion, ce qui a donné vie à la plus spectaculaire des technologies de l’information qu’est Internet.

Dans une étude réalisée en avril 2014, il ressortait que sur 57 établissements d’enseignement supérieur existants en Algérie en cette année là, 23 bibliothèques universitaires avaient un site web avec un taux de 40.35 %. Et 17 bibliothèques seulement avaient offert la recherche dans leur catalogue à travers Internet.

 

Objectifs du colloque:

La tenue du colloque « Les services offerts par le web aux bibliothèques universitaires » vise à mettre la lumière sur les potentialités du réseau Internet en matière de fourniture de services d’information documentaire aux usagers des bibliothèques universitaires et notamment à amener les BU algériennes à exploiter à bon escient le réseau Internet et de répondre aux questions suivantes.

-          Débattre de la problématique de l’appropriation des réseaux électroniques par les bibliothèques universitaires,

-          Quelles sont les modalités de se rapprocher des utilisateurs en utilisant le réseau Internet ?

-          Quels sont les outils et les logiciels que peuvent utiliser les bibliothèques 

universitaires pour optimiser l’usage des ressources aussi bien traditionnelles qu’électroniques ?

Axes du colloque:

-          Les fonctionnalités de navigation et de recherche d’information offertes par le web : Interrogation simultanée de ressources hétérogènes, gestion de contenu web, gestion de profil,

-          Les OPACs de nouvelle génération : le catalogue à l’heure du Web 2.0,

-          Le service de référence virtuelle en bibliothèque universitaire : retours d’expériences, logiciels et outils informatiques de référence virtuelle,

-          Les outils de découverte et leur usage dans les bibliothèques universitaires : retours d’expériences, présentation de l’offre logicielle et les fonctionnalités offertes,

-          L’usage des médias et des réseaux sociaux dans les bibliothèques universitaires : pratiques et écho auprès du public usager,

-          Outils de recherche et accès à l'information numérique : portails web, interrogation de bases de données en ligne, bases de données spécialisées, moteurs de recherche multidisciplinaires, portails scientifiques, outils de recherche dans les ressources de l’open access.

Comité scientifique du colloque:

Président du comité scientifique :

Omar Belkheir/ Professeur Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou

Membres du comité scientifique :

Abdellilah  Abdelkader / Professeur Laboratoire LASIA  Université d’Oran 1

Nabil Aknouche/ Maître de conférences Université de Constantine 2

Fatima Zahra Ali Pacha /  Maître assistante Université d'Alger 2

Rabah Allahoum / Professeur Université d'Alger 2

Clément Arsenault / Professeur EBSI Université de Montréal

Radia Bernaoui / Maître de conférences ENSV d'Alger 

Bentenbi Chaib Draa Tani/ Maître de conférences Université d’Oran 1

Guislaine Chartron/ Professeure INTD Paris

Mustapha Hamma / Maître assistant Université d'Alger 2

Wahiba Hartani / Maître de conférences Université d'Alger 2

Nikola Kazanski, Professeur Bibliothèque centrale Académie bulgare des sciences

Aissa Mehajbi / Maître de conférences Université d'Alger 2

Paul Thirion / Bibliothécaire en chef Université de Liège

Comité d'organisation :

Président du comité d'organisation :

Hakim Benoumelghar/  Maître de conférences Université de Tizi-Ouzou

Courriel: hakim_benoumelghar@yahoo.fr

Membres du comité d'organisation:

El-Yasmine Aggouni / Maître assistante Université de Tizi-Ouzou

Chabane Ali Ahmed / Maître assistant Université de Tizi-Ouzou

Mohamed Zohir Azaz / Maître assistant Université de Tizi-Ouzou

Mhemdi Belkhir / Maître assistant Université de Tizi-Ouzou

Hassane Bennabi /Maître assistant Université de Tizi-Ouzou

Lynda Gani / Maître assistante Université de Tizi-Ouzou

Mohamed Haciane / Maître de conférences  Université de Tizi-Ouzou

Belkacem Hadj Ali / Bibliothèque universitaire de Tizi-Ouzou

Mohamed Smail Lamara/  Maître assistant Université de Tizi-Ouzou

Conditions de participation :

 - L'appel à communication est lancé pour les enseignants/chercheurs, les professionnels des bibliothèques et les étudiants doctorants,

-  Soumettre des propositions de communication ayant un lien avec l’un des axes du colloque sous forme de résumé de 250 mots maximum avec un résumé en français (si la langue du résumé n’est pas le français),

-  Les communications peuvent être proposées en français, en arabe ou en anglais

-  Les communications proposées ne doivent pas avoir été publiées auparavant,

- Chaque soumission sera examinée par au moins deux relecteurs du comité scientifique du colloque en double aveugle (veillez à ne pas mettre vos coordonnées sur votre papier téléchargé sur la plateforme).

-  Pour soumettre une proposition de communication :

* Créer un compte sur ce site http://web-bu.sciencesconf.org/registration  (ou se connecter si vous en possédez déjà un sur la plateforme www.sciencesconf.org).


* Remplir le formulaire de dépôt de communication.

- Site web du colloque : http://web-bu.sciencesconf.org/

- Les actes du colloque seront publiés sous forme d'ouvrage collectif,

  -    Le comité d’organisation du colloque prendra en charge l’hébergement et la restauration des participants pendant le colloque contre le paiement de frais de participation. 

Dates importantes :

Dernier délai de soumission de résumés de communications: 31 mars 2016

Notification d’acceptation des résumés : 10 avril 2016

Dernier délai d’envoi des communications : 10 juin 2016

Notification d’acceptation des communications : 15 juillet 2016

Dates de tenue du colloque : 26 et 27 octobre 2016

Lieu de tenue du colloque : Salle de conférences  de la Bibliothèque principale de lecture publique de Tizi-Ouzou 

http://www.dircultureto.dz/

http://www.ummto.dz/

 

 

 

 

Personnes connectées : 1